•  

    Commune : Barbeville

    Essence : SEQUOIA

    Description : Circonférence à la base entre 9 et 10 m, il faut de 5 à 6 personnes se tenant du bout des doigts pour en faire le périmètre - hauteur actuelle environ 40 m (a perdu environ 10m suite tempête en 2000) – âgé de 137 ans, l'arbuste devait avoir 10 ans et mesurer environ 2 m lors de sa plantation en 1887 dans le parc du château des Monts de Barbeville, plantation par le gendre du baron GERARD, le Comte FOY (ancien maire de Barbeville) en présence de sa fille Antoinette alors âgée de 8 ans.

    Esthétique : Silhouette bien élancée avec conservation de ses branches basses du fait d'une plantation isolée et ensoleillée, espèce de conifère de la famille des Taxodiaceae, variété Wellingtonia.

    Abrit : SEQUOIA planté dans un parc privé en partie herboré puis arboré en profondeur avec plan d'eau intermédiaire formant une superficie totale d'environ 8 hectares.

    Histoire : Notre groupe est piloté par le maire de la commune de Barbeville qui est très attaché à valoriser le patrimoine remarquable dont la commune a hérité de par son histoire. Évidemment, les propriétaires actuels du château des Monts Mr et Mme DUCHEMIN valident cette démarche tant ils sont également attachés à ce patrimoine. Ce SEQUOIA a été planté en 1887, Antoinette FOY née le 23.09.1879 avait alors 8 ans, elle est devenue Mme PILLET WILL en 1900, puis a été conseillère municipale de Barbeville, elle est décédée à 96 ans le 13.12.1975, tout une époque marquée par ces châtelains et leur générosité à l'égard de la commune. Durant la 2ème guerre mondiale, les allemands occupent le château et utilisent le SEQUOIA comme un mirador et pour escalader l'arbre y fixent des barres métalliques en forme d'échelle, de là haut, ils pouvaient voir la côte (environ 8 kms à vol d'oiseau, secteur Port-en-Bessin, Arromanches. ils y montaient avec une échelle longtemps restée présente dans l'arbre et tombée comme par hasard le 6 juin 2008 (faut-il y voir un clin d'oeil de l'histoire)

    Commentaires : Le château des Monts et son parc constituent un ensemble patrimonial remarquable. Le SEQUOIA n'est pas un arbre commun dans nos régions, celui-ci est en plus chargé d'histoire de l'occupation allemande 1940-1944.


    votre commentaire
  •  

    Commune : Allouville - Belleville

    Essence : Un chêne pédonculé

    Description : Je mesure 9 m de circonférence et 18 m de haut. Mon âge n'est pas exactement connu entre 800 et 1200 ans

    Esthétique : Mon tronc est creux et par endroits je suis couvert de bardage en bois de chêne car plusieurs fois je fus frappé par la foudre. A l'intérieur de mon tronc mes amis y ont mis une armature en fer pour éviter que mes branches tortueuses me m'écartent.

    Histoire : Dans mon tronc creux, le curé du village y a installé en 1696, 2 chapelles superposées ou plusieurs personnes peuvent y prendre place. Je suis classé monument historique depuis 1932. Je pousse à côté de l'église au milieu du village.


    votre commentaire
  • L'arbre de l'année 2014 en Bretagne

     

    Commune : Tébéron (proche de Crozon)

     

    Essence : Cyprès de Lambert

     

    Description : Ce cyprès de Lambert, (cupressus macrocarpa Hartweg) est un conifère planté en 1867 (147 ans). Il fait 29 mètres de haut et 7,20 de circonférence.

     

    Ésthétique : Cet arbre majestueux présente un aspect robuste et une silhouette équilibrée et tabulaire. Il est remarquable par son port régulier et son ampleur du fait de sa situation isolée.

     

    Abrit : Il abrite de nombreux oiseaux qui viennent y nicher.

     

    Histoire : Notre association à pour objectif de faire connaitre le cyprès de Lambert et encourager sa redécouvert et sa plantation. Le cyprès de Trébéron fait partie des cyprès remarquables repérés en Bretagne.

     

    Commentaires : Cet arbre a été planté en 1867 à l'occasion d'un mariage. Le village de Trébéron fait partie d'une même famille qui a acquis la propriété et son arbre alors âgé de 37 ans. Le propriétaire actuel 3ème génération vivant auprès de cet arbre y tient beaucoup. Il fait parti de son quotidien. Elagué légèrement après la grande tempête de 1987, il se porte parfaitement et laisse admirer sa stature solide.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique