• Description de l'image 100Fi456 René Kerviler (cropp).jpg.

     

    René Mathurin Marie Pocard du Cosquer de Kerviler, communément appelé René Kerviler, né le 13 novembre 1842 à Vannes, décédé le 12 mai 1907 à Lorient, est un ingénieur, archéologue et bibliographe français, auteur du monumental, mais inachevé, Répertoire général de bio-bibliographie bretonne.

     

    Biographie

    Après de brillantes études au collège Saint-François-Xavier de Vannes, il entre à l'École polytechnique en 1861, puis à celle des Ponts et Chaussées en 1863. D'abord ingénieur ordinaire chargé de mission en Angleterre, Belgique et Hollande en 1866, puis ingénieur à Tarbes en 1867, à Saint-Brieuc (1869), à Saint-Nazaire (1874), il est enfin affecté comme ingénieur en chef en 1882 à Saint-Nazaire qui lui doit beaucoup de son développement : construction du bassin de Penhoët, entrée du port, etc. On lui doit également le premier pont roulant manœuvré hydauliquement (300 tonnes) qui ait été établi en France, ainsi que le phare des Charpentiers (1887). Il est nommé inspecteur général des Ponts et Chaussées. Retraité en 1903 à Lorient, il se consacre à des études littéraires, artistiques et à l'histoire de la Bretagne. Membre actif de nombreuses sociétés savantes, il apporta notamment sa contribution à l'œuvre entreprise par la Société des Bibliophiles bretons. Outre les nombreuses publications faites sous son nom, il a écrit sous l'emprunt de nombreux pseudonymes : L. de Kerpénic, Lawore de Kerpénic, Locpéran de Keriver. N. Leverrierec, Perrin de Kerlovarec, Phillippe Muller.

    Article tiré de Wikipédia


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique