• Marthe La Perrière

    Marthe La Perrière, née Barbot, née en 1605 à Alençon où elle est décédée le 12 janvier 1677, est l’inventrice du « point d’Alençon », joyau de la dentelle d'Alençon. 

    Veuve de Michel Mercier sieur de la Perrière, chirurgien à Alençon, Marthe Barbot, qui créa vers 1650 ce qu’on appelait alors le vélin ou point d’Alençon, c’est-à-dire une imitation du point de Venise dont cette ville avait en quelque sorte le monopole.

    Les apprenties que forma Marthe La Perrière, qui était huguenote, devinrent les premières ouvrières des manufactures de point de France que Colbert établit ensuite à Alençon où l’on ne faisait jusque-là que du point de coupé.

    La Révocation tua, comme beaucoup d’autres, cette industrie d’art destinée à faire concurrence à celle de Venise, qui était presque exclusivement entre les mains des protestants : « En 1686, près de 4000 réformés travaillaient aux dentelles d’Alençon ; tous s’enfuirent et passèrent en Hollande et en Angleterre avec leurs effets qui consistaient uniquement en argent et marchandises qu’ils ont vendues ».

     

    Référence

     

    Lien externe

     

    Le point d'Alençon

    Entièrement réalisé à l'aiguille et au fil de lin, il faut dix phases de travail et de 15 à 25 heures pour réaliser un centimètre de dentelle. Autrefois, il fallait autant d'ouvrières qu'il y avait d'opérations, de manière à préserver le secret de chacune des spécialités : le dessin, le piquage, la trace, le réseau, le rempli, les modes, la brode, le levage et le luchage.

    La ville d'Alençon a préparé un très beau site, très explicatif du point d'Alençon : l'historique, la technique, vous pouvez même visiter les galeries du musée de la dentelle, voir le Point d'Alençon, chanter la chanson des dentellières et commander quelques ouvrages de dentelle auprès du musée.

    Allez ensuite sur Netmadame pour voir les autres dentelles de la route des Dentelles : http://netmadame.free.fr/culture/alencon/

     

    Marthe La Perrière 

    Point d'Alençon

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :