• Les bancs sont publiés. Reste plus qu'à sceller l'union entre Ploërmel et Monterrein. Le mariage est prévu pour le 1er janvier prochain.

     

    le futur quartier de Ploërmel

    Marcel Benoit et Patrick Le Diffon, maires de Monterrein et Ploërmel. (©Le Ploërmelais)

     

    Monterrein-Ploërmel : C’est presque fait. Si les deux maires sont d’accord sur le principe, reste à officialiser tout cela.

    Pour Patrick Le Diffon, cette fusion des deux commune pour créer une commune nouvelle est en projet depuis quelques mois déjà : J’ai eu des demandes réitérées de Marcel Benoit, maire de Monterrein.

    Au départ, les communes de Montertelot et Gourhel étaient elles aussi intéressées. Depuis, ces deux dernières n’ont pas souhaité poursuivre l’aventure. Seule la commune de Monterrein s’est investie dans le projet.

     

    Rendez-vous le 5 puis le 17 octobre

    La décision officielle sera prise le vendredi 5 octobre. Le temps pour Marcel Benoit d’organiser une réunion publique et de réunir son conseil municipal. Si tous les deux donnent leur feu vert, la fusion sera actée le 17 octobre à l’occasion de deux conseils municipaux extraordinaires pour une mise en application le 1er janvier 2019. Si ce n’est pas le cas, nous attendrons 2020,

    Quant au nom de cette future commune nouvelle, Patrick Le Diffon ne laisse pas de place au doute : Ce sera Ploërmel. Monterrein deviendrait alors un quartier de Ploërmel, au même titre que Saint-Jean-de-Villenard

    Des propos décomplexés qui traduisent la position favorable dans laquelle se trouve Patrick Le Diffon : Ce n’est pas moi qui suis venu les chercher. Moi, je réponds simplement à leur demande.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique