• Bonjour à tous,

    Cet été, la Vallée des Saints vous a préparé de nombreuses animations et nouveautés pour vous permettre de toujours mieux connaître les 100 Géants de granit.

    Il y en aura pour tout le monde et pour tous les goûts !

    Cela commence dès maintenant et ce jusqu'au 2 septembre inclus : des visites guidées, activités et jeux tous les jours.

    Les guides de la Vallée des Saints sont heureux de partager avec vous leur passion pour ce lieu unique et vous attendent pour de nombreuses découvertes !

    A très bientôt !

     

    La Vallée des Saints

    La Vallée des Saints

     

    Plongez dans l’univers merveilleux des saints bretons

    Envie d’en savoir plus sur la Vallée des Saints et ses géants de granit ?

    - Les statues et leurs attributs : légendes bretonnes, anecdotes et petites histoires de sculpture.

    - Naissance et fonctionnement de la Vallée des Saints.

    - Qui sont les saints bretons ? Quel héritage aujourd’hui ?

    Tous les jours :

    • 11h (sauf 06/07, 07/07, 13/07, 20/07, 31/07 et 01/08, 22/08, 24/08)

    • 14h30 (sauf 06/07, 07/07, 08/07, 31/07 et 08/08, 22/08, 24/08, 27/08)

    • 15h45 (sauf 06/07, 07/07, 24/07 et 08/08, 23/08)

    « Aucune visite guidée du 25 au 29 juillet 2018 »

    Durée : 1h

    Tarif plein (adultes) : 5,00€

    Tarif réduit sur présentation d'un justificatif (étudiants, en recherche d'emploi, personnes handicapées + 1 accompagnateur, 7-17 ans) : 2,50€

    Gratuit pour les enfants jusqu'à 6 ans inclus

    NOUVEAUTÉ : Visites Guidées nocturnes

    Découvrez les géants de granit autrement, sous le soleil couchant.

    Entre lumière et obscurité, les légendes bretonnes prennent vie à travers les statues géantes et leurs multiples détails.

    Sur réservation : laurine@terredegranit.com

    Tous les samedis suivants, à 21h30 :

    • 7 et 21 juillet

    • 11 et 25 août

    Durée : 1h

    Tarif plein (adultes) : 5,00€ / Tarif réduit : 2,50€ / Gratuit pour les enfants (-7 ans)

    RDV devant la boutique de la Vallée des Saints.

     

    MEMOR SENT

    Le jeu de la Vallée des Saints à faire en famille

     

    La Vallée des Saints

     

    Le Memor Sent est un jeu de mémoire et d’observation spécialement destiné aux enfants.

    Ouvrez bien vos yeux et vos oreilles, le guide vous montrera quelques détails, vous racontera quelques légendes. A vous de retrouver les statues correspondantes !

    Entre rires, curiosité et émerveillement, les enfants partiront à la découverte des légendes bretonnes, de la statuaire monumentale, et du granit breton.

    Tous les mercredis suivants, à15h :

    • 4, 11 et 18 juillet

    • 1, 15 et 29 août

    Durée : 1h

    2,50€ / enfant, gratuit pour les adultes accompagnateurs

    A partir de 3 ans

     

    JEU DE PISTE

    Pour petits et grands

    Pour découvrir la Vallée des Saints tout en s'amusant !

    Pour répondre à toutes les questions, énigmes et rébus, soyez de bons observateurs et les statues vous délivreront leurs secrets.

    Animation à effectuer en autonomie.

    Tous les jours, à retirer en boutique : 1€.

    « NOUVEAUTÉ : disponible également en breton et en anglais »

    Toutes les animations sont organisées sans réservation (sauf Visites Guidées Nocturnes). Rendez-vous à la boutique de la Vallée des Saints, ouverte tous les jours de 10h à 18h30

     

    La Vallée des Saints

    Quénequillec 22160 CARNOËT

    Tél. : 02.96.91.62.26

    Courriel : contact@lavalleedessaints.bzh

    Émail : http://www.lavalleedessaints.com/

     


    votre commentaire
  • Le convertisseur de monnaie d'ancien régime est sorti !

    Le convertisseur de monnaies anciennes est un outil très facile d'utilisation, puisqu'il suffit d'indiquer un montant et de sélectionner une monnaie d'autrefois pour en obtenir immédiatement la valeur en euros d'aujourd'hui.

    Malgré ses limites, qui sont clairement mises en avant par son auteur, le convertisseur est d'une incroyable utilité en généalogie, permettant de comprendre immédiatement par exemple, si 1.000 livres de 1621 représentent une belle somme ou non. C'est oui, avec un peu plus de 34.000 euros.

    A vous les estimations de fortune de vos aïeux, les comparaisons de valeurs et de richesse entre les générations, les perceptions peut être nouvelles des positions sociales de chacun dans la société si cloisonnée de l'ancien régime...

    L'outil a été élaboré et mis en ligne par un doctorant en « histoire moderne & humanités numériques », Thomas Fressin. Selon lui, « le convertisseur de monnaie ancienne permet aisément une évaluation de fortune mais ne permet sûrement pas d'évaluer un pouvoir d'achat ». L'appli directement consultable en ligne est née d'une idée : permettre à la fois de comparer des monnaies anciennes entre elles, mais aussi et surtout pouvoir avoir une idée de ce que ces anciennes monnaies valent au regard de notre monnaie contemporaine.

    Les unités de règlement prises en compte à ce jour sont les écus/livres, les louis, les sous, les deniers. La méthode de conversion en équivalence or, utilisée pour convertir la livre en valeur actuelle, est basée trois tables de conversion connues : la livre tournois entre 1266 et 1799 (Jack Pichon), et deux articles de Wikipedia (Les écus entre 1337 et 1657 et Les louis entre 1640 et 1793). Le convertisseur de monnaie ancienne fait la synthèse des données de conversion connues et utilise des moyennes annuelles de toutes les données disponibles.

    L'outil parait fiable, en tous cas pour l'utilisation qu'en feront les généalogistes. Autre argument qui rassure, il est régulièrement mis à jour et depuis sa publication le 10 mai 2018, il a fait l'objet de plusieurs fiabilisations et ajouts. L'auteur n'en est pas à son coup d'essai, il a déjà publié un service d'alerte Gallica, permettant d'enregistrer des expressions exactes de recherche et de recevoir des emails lorsque ces expressions sont présentes dans des documents nouvellement indexés dans Gallica.

     

    Liens

     


    votre commentaire
  •  

    Salon de généalogie du Pays de Rhuys – Sarzeau (56)

     

    Le jeune Cercle Généalogique de Rhuys organisera son premier salon généalogique le dimanche 18 novembre 2018.

    Au delà de la généalogie, cette manifestation s’ouvrira à l’histoire, au patrimoine et aux traditions.

     

    Entrée gratuite.

     

    Organisateur : Cercle Généalogique de Rhuys

     

    E-mail : genealogiederhuys@gmail.com

    Site Web : https://www.facebook.com/pg/cerclegenealogiquederhuys

     


    votre commentaire
  •  La BD évoque l'Histoire d'un duché

    Breizh, Histoire de la Bretagne, tome 5 : La Guerre des deux Jeanne, Nicolas Jarry et Gwendal Lemercier. Editions Soleil, 52 pages, 14,95 euros.

     

     

    Plus qu’une histoire de la Bretagne, ce volume nous donne une histoire des ducs de Bretagne et leurs démêlés avec leurs puissants voisins, la France et l’Angleterre.

    Prétendant au duché, Arthur est assassiné par son oncle Jean sans Terre.

    Philippe Auguste fait épouser l’héritière de Bretagne par Pierre de Dreux, un de ses cousins, mais celui-ci s’émancipe de la tutelle française en veillant à l’indépendance du duché…

    Si une douzaine de pages sont consacrées au premier duc capétien de Bretagne, ses successeurs sont (trop) rapidement expédiés jusqu’à la mort de Jean III.

    Malgré trois mariages, le duc Jean III n’a pas engendré d’héritier.

    La moitié du volume relate l’opposition des deux prétendants qui aspirent à sa succession : Jeanne de Penthièvre (fille de son frère, mariée à Charles de Blois, neveu du roi de France) et Jean de Montfort (son demi-frère marié à Jeanne de Flandre).

    Jean III refuse de choisir entre les deux compétiteurs.

    Blois est soutenu par la France, Montfort par les Anglais.

    La Bretagne se divise en deux, la guerre de succession va durer vingt longues années, dans ce qui pourrait ressembler à une adaptation régionale des « Rois maudits ».

    Livre d’histoire en BD, la Guerre des deux Jeanne, passionnera les amoureux d’histoire et de la Bretagne mais elle ne nous dit rien de la vie du peuple et la mise en couleur sombre des dessins est rébarbative.

    Historiquement précis, il manque à cet album le souffle de l’épopée que Druon avait insufflé dans ses Rois Maudits pour séduire le grand public.

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires